Edimbourg
du 10/03/2013 au 16/03/2013

Avant la bifurcation estivale, le déménagement et la montée en grade, mars 2013 sera aux couleurs des hautes terres d’Écosse et de sa capitale depuis 1437. L'occasion de faire connaissance avec l'écosse, ses paysages verdoyant, ses villes historiques et ses légendes.


Pages:12
Centre et South side, le 15 Mars 2013

Whisky !

Dernier jour écossais sous un soleil timide mais présent. L'occasion de terminer ce voyage sous des températures un peu plus chaude qu'en début de semaine !
Le dernier jour d'un voyage c'est particulier ! On se lève et on est déjà en terrain familier, on a des repères et on se sent déjà un peu comme chez soit. Du coup on en profite souvent pour explorer les derniers recoins inconnues qui n'ont souvent pas d’intérêts purement touristique mais qui sont en général les emblèmes de la vie quotidienne des habitants.
Donc départ pour le centre ville en milieu de matinée pour flâner dans Edimbourg à la recherche de territoires inconnues. Petit encas dans un salon de thé du centre pour le plaisir de Manue qui s'empresse d'enrichir sa collection de thé agrémenté d'une petite sélection de gourmandises locales à base de gâteaux à la crème.
L'après midi, promenade dans le sud de la ville à la découverte des quartiers résidentiels au charme typique des banlieues écossaises.
Le soir, dîner aux Whisky rooms pour déguster des whisky autour d'un repas plutôt chic à base de Brainded Hadocks et de Steak in Merlot pie ! Le serveur nous fait une brève introduction à la dégustation de whisky et nous sert deux single Malt: Un Bowmore 18 ans d'age, typique de la région d'Islay et un Kilchoman Machir Bay plus jeune marqué par des notes de cendres et de fumé, d'agrumes confits, de terre, d'orge maltée et de poivre... Retour à Portobello en fin de soirée enivré par la fin de ce voyage fougueux, relaxant et passionnant qui nous aura une fois de plus donné envie de découvrir les richesses gustatives et humaine du monde.
Retour à Paris pour le début d'une nouvelle vie tout aussi exaltante qui sera de toutes les façons agrémentée de futurs voyages tout aussi excitant !

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Calton Hill, New Town, le 14 Mars 2013

Highth and Music

Aujourd'hui, continentale !! Oui si une femme enceinte veut des croissants et un pain au chocolat alors qu'elle mange des oeufs à Paris, c'est comme ça !! Faut pas chercher !!! Donc continentale breakfast d'un coté et oeufs brouillées et toastés de l'autre !! Il faut bien dire une chose, les petits dèj de Mac & Marian ils sont terribles !!! Les produits sont frais et savoureux, le café a du gout et l'ambiance est chaleureuse !!!

Ce matin direction Calton Hill Park pour faire connaissance avec le Nelson Monument et surtout avec la vue imprenable sur la ville !! Retour à la case départ puisque c'est ici que nous avion logé la première nuit !! Calton hill park, c'est le montjusée d'Edimbourg !! Bon forcement faut connaître Clermont mais en gros c'est un parc en hauteur depuis lequel on peut admire la ville. Mais ici il y a en plus le Nelson Monument. Construite au 18ème siècle en hommage à l'amiral de la bataille de Trafalgar, cette tour de 170 marches était destinée à synchroniser les horloges des bateaux amarrés au port de Leith. A 13h tous les jours, une boule suspendue à un cable est lâchée du haut de la tour. Ainsi en observant la tour les navires savaient l'heure exacte... en complément, à Casttle rock, un canon a été installé à la même période afin de produire une détonation quotidienne à 13h précise. Aujourd'hui le dispositif fonctionne encore !

La vue depuis Calton hill est parfaite !! C'est toujours bien de prendre de la hauteur après avoir visité une ville, on reconnaît les différents endroits. Du haut des 170 marches, (en fait j'en ai compté 150...) on dispose d'un panorama parfait de Portobello à Royale Mile en passant par Arthur's Seat, North Bridge et Princes Street.
En redescendant, on s'empresse d'aller dans les jardins de Princes Street pour écouter la détonation du célèbre "one o'clock gun" qui retentit donc tous les jours à 13h pétantes ! Un bruit lourd et puissant qui doit surprend la première fois mais qui fait parti du quotidien des Edimbourgeois !

L'après midi, visites et flânneries dans New town, les quartiers bourgeois datant de la fin du 18ème siècle. Le style Georgien donne au quartier un aspect New-Yorkais genre Greenwich Village. On y croise des hommes en costume qui revienne du déjeuner, des poussettes, des touristes et des gardes nationaux. Le quartier est organisé en carré découpé par des larges rues très droites. En rentrant dans un pub, on assiste à une scène de liesse autour d'une course de chevaux retransmis à la télévision. Aussi bien les jeunes que les plus agés s'agitent autour de la course. On pourrait croire que c'est un match de Rugby mais non, c'est une course de chevaux, très populaire en écosse.

Le soir retour à Portobello pour observer la marée haute et sortie nocturne après la sieste pour un concert de musique folk dans un pub de portobello !

Good Night Folks !

Commentaires


Jordan (le 08/01/2014 , 14h10min12s):
Yorh ! This was a great trip. I like to read when people travel and eat as you do, nice.
Jordan

Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Holyrood Park, le 13 Mars 2013

Green Day

Alors qu'une vague de froid et de neige souffle sur l'europe, le soleil brille à Edimbourg !!! Petit déjeuner copieux ce matin avec de sublimissimes gauffres au miel recouvertes de fruits frais !! Un régal !!! Départ pour le plus grand espace vert de la ville; Holyrood Park et son célèbre volcan Arthur's Seat.

En raison de la future-mère, nos efforts de la journée seront intenses mais raisonnablement limités !! En effet, il ne s'agit pas de grimper le plus haut possible mais d’apprécier le vaste parc Holyrood et son calme redoutable en plein milieu de la ville !! Après quelques mètres, on se croirait déjà en train de monter le pariou et pourtant la ville bruyante et folle n'est qu'à 150 mètre derrière les arbres !! Le parcours choisit préfère une pente longue et douce à une pente courte et forte (je viens de citer notre ancien premier ministre....). Un petit chemin nous conduit tout droit à Duddingston village et son pub séculaire the Sheep Eid Inn. Le village est en fait un quartier de la ville un peu "protégé" qui abrite un collège/lycée. On y croise les collégiens d'une douzaine d'année habillé uniformément en costume, ce qui relance le débat sur le port d'un uniforme dans l’éducation....

Plus tard, retour en centre-ville pour déguster quelques Hagiss balls et brusheta dans victoria street. Puis détour par le cimetière Greyfriars kirk assez typique et caractéristique de la ville. Nous cherchons en vain la tombe de Mr Smith Adam avant d'apprendre qu'elle se situe à l'est de la ville. Retour dans Royal Mile pour déguster un thé bien chaud et un café accompagné de quelques sucrerie !!

Fin de journée vers 18h avant la nuit pour un repos salvateur et attendu après ces épisodes sportifs et revigorant.

Pendant ce temps à Rome...

Buena note !

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Old Town, le 12 Mars 2013

Scotland !

Le soleil semble être de la partie aujourd'hui puisqu'il vient nous taquiner à la fenêtre du 03 Brunstane Road. Scottish Breakfast pour commencer la journée avec Oeufs, bacon, saucisses, champignons et tomates puis un porridge à la confiture de prune maison ! Excellent !! Puis départ pour old town après une petite ballade matinale sur la paisible plage de portobello. La neige est encore là par endroits et les trottoirs restent glissant !!

Arrivée à old town, nous longeons North Bridge surplombant les voies ferrées qui ménent à waverley. En fait il n'y a pas de fleuve important à Edimbourg, mais les voies ferrées étant situées dans une sorte de ravin entre Princes street et le royal mile, elles remplacent un peu le fleuve et séparent la ville en deux rives. Sur l'autre "rive" donc, nous continuons jusqu'à l'université sur chamber street pour enfin arriver au National Museum of Scotland. Comme pour la majorité des musée à Edimbourg, l'entrée est gratuite moyennant un peu de monnaie pour la consigne (utile en hiver pour déposer les 5 épaisseurs de vétements....).

Le musée est un mélange judicieux d'histoire, de science de technologie et d'art. C'est un peu comme si on mélangeait le palais de la découverte, le muséum d'histoire naturelle et le quai branly... Bref, tout pour en savoir un peu plus sur l'histoire écossaise ! En résumé l’Écosse est issue de l'union des Scots (Les romains les appelaient Scotti) et des Picts (picti), deux peuples parlant le gaelic et ayant survécus aux invasions romaines, germaniques (anglo-saxons) puis vikings. Leur premier roi, Kenneth MacAlpin est reconnu comme le fondateur du royaume d'écosse en 843 et également associé à la christianisation du royaume. Dès lors, les écossaits apparaissent immédiatement, culturellement et historiquement opposées aux anglais (issues des anglo-saxons germaniques). Pourtant, l'arrivée des Normans au 11ème siècle va tendre à uniformiser les cultures anglaises et écossaises ce qui aboutira après le moyen-age à l'unification des couronnes en 1606 (dates à laquelle les drapeaux anglais et écossait se superpose pour donner le visage du drapeaux United-Kingdom auxquels se rajoutera celui de l'Irlande en 1801) puis à l'unification des deux parlements en 1707. Il faudra alors attendre Tony Blair en 1997 pour voir une séparation relative des deux gouvernements, avec la création du parlement écossait et donc d'un premier ministre écossait. Le parlement écossait peut agir sur les lois concernant l'éducation, l'agriculture, l'environnement ou encore les transports mais reste sous tutelle anglaise pour la fiscalité, la défense, l'énergie et la constitution. L'actuelle premier ministre écossais, Alex Salmond (Parti Nationale Ecossais) a même prévu un référendum pour l'indépendance complète en Septembre 2013 !!...
Bref, l'histoire écossaise est intimement lié à celle de l’Angleterre à tel point que les rois d’Écosse venant à Londres avaient une résidence particulière qui donna son nom à une rue londonienne, aujourd'hui célèbre: Scotland Yard !!

Instructif donc ce petit musée !! L'après midi, promenade dans Royale Mile, la rue qui mène au château et petit détour par l'inévitable référence écossaise: Le Whisky !!! La maison du whisky nous fait découvrir l'art de la boisson doré, de sa fabrication à sa dégustation, l'occasion de faire un peu de géographie !! Un whisky pure malt (ou Scotch Whishy) est issue uniquement d'une distillation de mélange Eau-Malte provenant d'une même distillerie. Plusieurs "style" de distillerie existe en écosse et donne leur "caracvtère" au whisky. On distingue alors 5 grandes régions: "Lowlands" sous la ligne Edimbourg-Glasgow, donne des notes florales.... "Speyside" du coté de Dufftown au nord regroupe un tiers des distillerie de whisky et apporte des touches complexes et sucrées... "Highlands" au nord, des touches plus terreuses et rigides.... "Islands" les iles périphériques, des saveurs diverses aussi bien fruitées que grasses.... et enfin "Islay" à l'ouest, des notes fumées et intenses ! On distingue les "blended" whisky issue de mélange de pure malte et de "grain" whisky (fabriqué avec autre chose que du malte: maïs...). La couleur du whisky est due aux tonneaux dans lesquels il s'affine de 3 ans (min) à 40 ans.
Petite dégustation à la fin en guise de travaux pratique !! growch ! C'est fort mais...un bon whisky ça peut avoir du gout !

Après un détour par le château royale (Royal Rock Casttle), quelques flânerie dans le pub Jolly Judge à l'ambiance feutrée et un détour par une nouvelle ligne de bus (35), retour à portobello pour un peu de repos après une journée enrichissante et passionnante.

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Pages:12