Berlin
du 02/04/2011 au 09/04/2011

En préparation du périple russe estival, une petite visite de la capitale allemande s'impose ! Cap à l'est donc pour cette première semaine d'avril dans les mûrs célèbres de l'ex ville siamoise aux fantômes historiques. Notre point de chute se situe dans la partie sud-ouest de la ville au coeur du quartier Schöneberg.


Pages:12
Paris, le 9 Avril 2011

Retour à l'ouest

Et voilà, cette semaine berlinoise s'achève par un temps clairsemé. Retour à Paris en début de soirée un peu déboussolé. On en profite pour regarder "Good by Lenine" histoire de prolonger un peu le voyage.

La vie berlinoise nous aura en tout cas marqué et nous laissera plein de question. Nous garderons l'image d'une ville calme et détendu qui a parfaitement réussi sa politique d'intégration, d'une ville multiculturelle, tolérante, marquée par l'histoire et la division. On ne peux s'empêcher de se demander pourquoi cette capitale est tellement différente de Paris, même si les stigmates de la mondialisation pointent leur nez dans certains quartiers. Cette ville en permanente mutation nous aura en tout cas ravis et passionné. Vivement la Russie, pour passer définitivement à l'est et tenter de prendre le pouls de l'empire d'Eurasie !!!!

A bientôt...

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

AlexanderPlatz, le 8 Avril 2011

Hauteur et tremblements

Dernier jour de visite dans cette charmante et paisible capitale allemande. Flânerie sur l'allée Karl Marx près de AlexanderPlatz. L'architecture de cette rue est inspirée des rues de Moscou et de Saint Petersbourg (Un petit avant goût de cet été). On file ensuite au marché de Kreuzberg pour sentir l'ambiance locale...des épices, du tissu au kilomètre, des fruits, des légumes et du fromage !!

Après le marché, direction le sud ouest pour se rendre dans les anciens bâtiments de la Stasi réinvestis par la DeutchBahn. Un musée dédié à la police soviétique nous explique la structure et les combines utilisées par les officiers.

En fin d'après midi, on prend de la hauteur pour visiter la tour de la télévision qui culmine à 327 mètres. Un large panorama nous permet de retrouver les quartiers visités pendant cette semaine et de se repérer dans toutes les rues que nous avons parcourues.

Petit resto vers RosenthalPlatz pour finir la journée !! C'est un français qui a monté son affaire. Le menu est fixe mais sympa...quelques petits vins pour accompagner les plats et un décor sympa et convivial !!

Départ demain en fin d'après midi, ce qui nous laissera le temps pour quelques flâneries supplémentaires !!!

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Kreuzberg, le 7 Avril 2011

Culture et contre-culture

Qu'on se le dise, quand il y a du vent à Berlin, on le sens jusque dans les narines…journée ensoleillée mais venteuse donc, pour cette découverte du Berlin « Alternatif » celui des murs, des peintures « libres » et des artistes de rue !!

Depuis les années 1980, Berlin est la capitale de la culture alternative. Mais qu'est ce que la culture alternative? Alors, on peut citer toutes les formes de street art, c'est à dire dessin, tag, sur les murs... Mais c'est aussi, toutes les musiques contestataires, comme le rap, le hip hop, le reggae, le rock alternatif sans oublier les nouveaux sons des musiques électro. A Berlin depuis 2006, de jeunes artistes de rues proposent une visite gratuite du « Berlin alternatif ». Plutôt curieux,nous nous sommes prêté au jeu ! Aussitôt, la ville se transforme en une sorte de Bande dessinée à échelle humaine dans laquelle de nombreux personnages interagissent de quartier en quartier. C'est la cas de Lucy, une petite fille qui passe sont temps à martyriser son chat...de Moko, le singe multicolore et plein d'autres esprits qui discutent sur les murs de la ville.

Certains quartiers de Berlin Est, notamment le quartier Kreuzberg, ont été investis pour développer cette culture parallèle. Nous avons donc déambulé dans ces rues où nous avons pu voir et apercevoir toutes ces formes d'expressions. Comme pour chaque courant, il y a un langage, avec des codes.

Et puis en fin d'après midi, nous nous sommes laissés tenté par la spécialité culinaire de Berlin, le Currywurst. Parce que la culture d'un pays, c'est aussi par la nourriture qu'on la découvre! Alors le currywurst est une saucisse qui est servi avec ...du curry, une sauce tomate et des frites!! Le genre de plat qui est sympa parce que c'est occasionnel.

Le jeudi à Berlin, les musées sont ouverts jusqu'à 22 heures. Nous avions donc décidé de faire nocturne ce soir. De nombreux musées sont regroupés sur l'Ile aux musées située non loin d'Alexanderplatz. Mais malheureusement,nous n'avons pas chosi la bonne carte de transport de touriste. Normallement, cette carte nous permettait de visiter ces musées gratuitement. Nous avons préféré flaner dans les rues Berlinoises.C'est dans une petite ruelle, que nous sommes tombés sur un bar à billard... Une heure de billard sans oublier la bière berlinoise pour finir cette journée enrichissante.

A demain pour l'avant dernière journée de cette semaine germanique.

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Potsdam, le 6 Avril 2011

Escapades et Gourmandises.

En ce mercredi 6 avril, direction Potsdam, commune proche de Berlin, dans le Sud Ouest, située à 30 minutes en S-Bahn (notre RER).

Et pourquoi Potsdam vous direz-nous? Eh bien Potsdam c'est d'abord la capitale du Land de Brandebourg. Ce n'est pas Berlin car cette ville forme à elle seule un Land.

Postdam, c'est aussi la ville où a eu lieu la conférence, du même nom. Elle a été organisée du 17 juillet au 2 août 1945 par les puissances alliées (les États-Unis représentés par Harry Truman, l'URSS par Joseph Staline, et le Royaume-Uni par Winston Churchill) pour fixer le sort des nations ennemies.

Et puis Potsdam, c'est aussi la ville choisie pour les résidences des familles royales de prusse. Qui dit résidences royales dit châteaux, tout aussi magnifiques les uns que les autres. Bref, pour continuer nos comparaisons, Potsdam, c'est notre Versailles. Depuis 1990, le parc et les châteaux sont classés au Patrimoine de l’UNESCO.

C'est donc Frédéric II de Prusse, dit Frédéric Le Grand (Friedrich der Große) qui fit construire le premier château à Potsdam, vers 1745, le château Sans Souci. Parce que c'est vrai que la vie c'est mieux sans souci. Mais je rajouterai, quitter la capitale en pensant qu'ailleurs il n’y a pas de souci...c'est un peu fuir les problèmes! Bref, toujours est-il que notre cher Frédéric le Grand passait à Potsdam des journées paisibles, loin des soucis dans son château sans souci. Ce château n'est pas aussi gros que les autres du Parc. C'est plutôt une grosse villa sur un seul niveau qui domine la colline et les vignes. Apparemment, le château de Marly en France lui ressemble très fortement. Frédéric II fit également construire pour le reste de la famille royale et également pour montrer que la Prusse était sortie indemne de la guerre de Sept Ans, le Nouveau Palais, édifice beaucoup plus majestueux. Nous avons donc déambulé dans les allées des jardins à l'anglaise et à la française du parc sans souci.

A la sortie du Parc, nous découvrons une nouvelle Porte de Brandeburg, légèrement différente. Après avoir fait près de 8km, nous avions besoin de notre récompense culinaire. Cette fois-ci, les traditionnels sandwiches maison ne suffisent pas! C'est donc à la Maison du chocolat, dans le quartier hollandais de Potsdam que nous dégustons de délicieuses pâtisseries qui laissent dans nos mémoires de gourmands quelques traces!! Le fameux strüdel!! Je pense que ce moment est gravé dans la mémoire de Simon.

Il est déjà 17h, nous décidons de rentrer sur Berlin et de profiter d'un autre quartier, le Kurfürstendamm, grande avenue qui était le centre-ville de Berlin Ouest. Aujourd'hui toujours aussi vivante, c'est le deuxième coeur commençant de la ville. Mais à notre grande déception, l'église du souvenir, qui se situe dans ce quartier est en travaux de rénovation. Nous aurons d'ailleurs du mal à nous en rendre compte! Cette église a connu de nombreux bombardements pendant la guerre et jusqu'à cette année, les dégâts étaient encore visibles.

Il est déjà 19h30, et ce soir, nous décidons d'aller dans un restaurant typiquement berlinois. Direction RosenthalerPlatz, à la recherche de ce restaurant recommandé dans notre guide touristique Michelin! Simon ajoutera que Michelin est une valeur sûre. Effectivement, nous dégustons la boulette berlinoise et la roulade de boeuf qui nous laisse pantois! Et comme par définition le gourmand est sans limite de gourmandises, nous décidons de prendre un dessert...le strüdel, pour comparer...avec celui de 4 heures mais avec 2 cuillères. Palmarès : maison du chocolat 9/10; resto du soir : 6/10. Il est 23 heures 30, cette journée bien remplie s'achève avec des souvenirs plein la tête et surtout une journée sans souci

A demain.

Commentaires


Publier un commentaire !!

Verificateur:
(les 7 lettres qui debutent les rubriques du menu HPP..)

Pages:12